vendredi 15 janvier, en mémoire inconsciente de janvier 2015

caricature de moi et caricature de toi
la difficulté de ce jour étant de tenir la danse connectée des caricatures et de ne pas se réfugier derrière le sujet, le sens, la vérité, je ne sais quel Dieu exempt, intact de toute caricature
c’est difficile lorsque nous voyons Trump plonger crocs les premiers dans l’acide de sa caricature
c’est difficile d’aller à, de reconnaître ma propre caricature, ou celle de l’Américain anti-trump
et pas la moindre envie, le moindre sens, le moindre contact avec le nihilisme
lorsque Martin Luther King est assassiné, il est impossible, sauf à Malcom X du fond de sa tombe, d’actionner le bouton caricature de Martin Luther King
et lorsque les artistes sont confinés et que du fond de leurs caves, ils brandissent leurs plus beaux chants et leurs plus belles Défenses et Illustrations de l’art
difficile de reconnaître la caricature de l’artiste, en Claude Lévêque par exemple
lorsque spectaculaire, aussi drôle que toxique et destructrice apparaît la caricature de homme, difficile de faire apparaître, connectée, la caricature de femme
ou, si vous voulez, celle de maître en même temps que celle d’esclave
très difficile sans passer pour le traître de servicel’hypocrite de service, l’acteur de service, l’agent secret de l’un ou de l’autre, en service, en vulgaire service
très difficile
et se profile la caricature de celui qui sent la caricature de l’un et de l’autre, se pensant ni l’un ni l’autre
puisque l’un et l’autre se trouvent devant lui et non en lui, et non lui, ainsi divisé
il est difficile de se reconnaître héritier, héritière de Grotesques en tous genres
c’est plus difficile, beaucoup plus délicat d’aller au Grotesque des vraies victimes, des vraies souffrances, beaucoup plus, vraiment
et les contre-révolutionnaires, les néo-conservateurs, les anarchistes de droite en tous genres sont vraiment des crasseux à surfer sur le grotesque de leurs victimes
c’est vraiment un calvaire de danser avec eux, d’aller sur les lieux de leurs connexions pourries avec l’art de la caricature
et je me mets fatalement du côté des Bons, mais vraiment des Bons, c’est-à-dire des Trans, des Pédés, des migrants, des femmes, mais vraiment sans hésiter
et c’est après, après ce mouvement, qu’aller à la sensation de caricature s’éprouve dans ses putains de difficultés
on peut le dire comme ça
un peu de finesse dans la Barbarie générale et c’est maintenant qu’a lieu un moment de danse sublime ; connecté à l’art de jouer avec ce qu’on peut pas, malgré tout ce qu’on peut
et peut-être avec ce qu’on veut pas malgré tout ce qu’on veut – de bien