Délouange

samedi 9 décembre 2017

Chaque secousse parlée

invisible à l’œil nu

sauf à qui parle, depuis toute secousse

Importantes ? ces façons hyper réactives, hyper sensibles d’accueillir puis rechercher, indissociablement, la louange

On écrit louange après beaucoup d’hésitation

parce que louange porte détestation, porte l’Ennemi, l’autre côté de la porte

C’est plus fort que moi

dès qu’on m’exprime plaisir vrai j’entends louange et entendant louange je suis porté, emporté

La pensée de Dieu a buté sur ça

L’humanisme bute sur ça

Le transhumanisme ?

Toute louange égale domination ou du loueur ou du loué

Domination ? a-t-on raison de reprendre tel quel ce mot ?

oui, s’il s’indissocie de Appropriation

mais à désappropriation n’existe pas, ne correspond pas dédomination, inventons-la, alors

car libération sous-entend toujours dominer par autre biais, un autre moyen, une autre tournure de phrase

Les Liens qui libèrent, c’est une vraiment jolie trouvaille de cette maison d’édition

Importantes ces petites secousses de langage qui essaiment enthousiasme grâce à l’admiration portée

Le dualisme foncier des monothéismes qui se rattrape in extremis dans une unité, une unité fracturée selon laquelle l’homme est le diable de Dieu

Le diable du vivant

Importantes ces petites secousses, vaniteuses, au fond, si d’un trait on sent tradition et modernité, morale et écologie d’un trait se rassembler et d’un trait se déconstruire l’une l’autre au contact du mage de la désappropriation

– A qui parle ces phrases austères, ce sentiment nu défait de toute décoration sentimentale… et de toute décoration intellectuelle : rationnelle ?

– Car l’activisme rationnel est une décoration de l’esprit, superflu devenu toxique

– Étouffement de l’activité même

 

Chaque secousse parlée

Invisible à l’œil nu

Sauf à qui parle, depuis la secousse