Extraits de l’atelier 22 + 1

C’était samedi 21 janvier, à la Passerelle

 Déambulation dans l’exposition sur une lecture d’Henri Michaux

Yeux – Semence – Tâche – Corps – Sexe – Sang – Organique – Nu – Humain – Opposition – Pudeur – Matière – Plastique – Rouge – Femme – Douleur – Amour – Mélange – Volume – Désir – Mots.

Lisa

→ Les yeux. Le travail des yeux, le regard, captivant, fuyant, vide, non vu. À quoi sert un œil ? Physiquement ? Artistiquement ?

(…)

Focus.

Clément

Les yeux dans chaque orifice

Un horrible trou béant, aveugle, celui d’un cyclope abusé par les mots, le regard idiot d’un dé qui dit un qui dit deux, qui ne dit surtout rien d’elle, rien d’elles non plus, néant, niente, nénette, nous étions 421 et on se retrouve seul au milieu d’une foule immobile silencieuse et grimaçante d’une douleur dont on ne sait rien ou si peu.

Jean-François

 

Face à RUDE GIRLS de Béatrice Cussol

Attributs sexués – Malsain – Souillure – Stéréotype – Cul – Seins – Abstrait – Ventre extérieur – Sombre – Douloureux – Femme – Liquide – Désillusion – Soumission – Déformer – Sang – Fécondité – Bizarrerie – Personnage – Lapin – Vague – Violent – Eventrer – Sournois – Menstruations – Os – Le poids des légendes – Sac vert – Contradiction – Epanchement – Rêve – Cauchemar – Clin d’oeil – Féérique – Décalé – Dégueu – Dégoulinant – Pas de tête – Soleil – Vin.

Rêves.

Décapitée. Un monstre décharné. Accoucher d’un monstre décharné. Pas besoin de tête pour penser. Les menstruations pour procréer. Douleur de la féminité. Du sang qui coule et qui colle. Engluée dans ce cauchemar. Un petit renard fluo plante sa queue en plein dans le cœur. Le sournois se moque et marche sur son dos. Un unique sein pendant. Une tache qui se répand. C’est la soumission. Le sexe, le nerf de la guerre. Les légendes écrabouillées. Le corps se tort. Les genoux grincent. Le dos cambré. Un yoga glauque et dégoulinant. La blondeur candide. Le ventre creux qui ouvre le soleil qui se couche derrière l’os. Des orteils trop gros.

Lisa

 

Désir sexuel rattrapé par une bête. Féérique ? Malsaine ?

Cet acte de « piquer » le cœur d’une femme accentue-t-il le côté désireux de l’acte ? (…) Humeur changeante, joyeuse → suicidaire → meurtrière → heureuse → triste → sanguinaire → douceur. Je ne veux pas faire ce rêve. Il me fait peur. Violence gratuite. Difformité. Un point me raccroche toujours, c’est ce dessin sur le bras en forme de vague. Je ne le comprends pas.

Clément

 

Ballade en forêt, seule.

Paysage qui se transforme au fur et à mesure que j’avance.

Soleil du matin. Paysage inquiétant mais joli, calme.

Inquiétante étrangeté.

Plus de matière, corps qui ne m’obéit plus, qui n’est plus le mien. Plus de notion de temps.

Corps qui gesticule, qui se débat, plus d’emprise.

Perte de contrôle.

Corps qui se vide et qui devient autre.

Très violent, douloureux, métamorphose complète.

Animal qui me regarde et qui me reflète.

Suzy

C’était samedi 21 janvier, à la Passerelle